FEATURED POST

Iran | Death Penalty According to Shariah Law

Image
Chapter III of the Constitution of the Islamic Republic of Iran contains provisions related to the rights of the people.  In this Chapter, Article 22 states: “The dignity, life, property, rights, domicile, and occupations of people may not be violated, unless sanctioned by law.” However, the number of crimes punishable by death in Iran is among the highest in the world. Charges such as “adultery, incest, rape, sodomy, insulting the Prophet Mohammad and other great Prophets, possessing or selling illicit drugs, theft and alcohol consumption for the 4th time, premeditated murder, moharebeh (waging war against God), efsad-fil-arz (corruption on earth), baghy (armed rebellion), fraud and human trafficking” are capital offences.[1] Many of the charges punishable by death cannot be considered as “most serious crimes” and do not meet the ICCPR standards.[2] Murder, drug possession and trafficking, rape/sexual assault, moharebeh and efsad-fil-arz and baghy are the most common charges resulting

Arabie saoudite : business as usual


Le 8 janvier, Saleh bin Ali bin Abdallah bin Hassan Bani Hamim a été décapité au sabre dans la région de Najran. Le supplicié avait été condamné à mort pour meurtre.

Le 14 janvier 2008, un ressortissant saoudien a été décapité au sabre dans la ville de Hail, au nord du pays. Abdullah bin Mashari a été exécuté pour avoir tiré des coups de feu mortels sur Mansour al Kharir, à la suite d'une violente dispute causée par "un différend familial".

Le 15 janvier 2008, les autorités saoudiennes ont fait procéder à la décapitation au sabre d'un ressortissant étranger condamné à la peine capitale pour l'assassinat de sa mère. Selon l'acte d'accusation, Misahri al-Enizi avait tué sa mère à coups de couteau à d'Arara, une ville située dans le nord du Royaume saoudien. La nationalité du condamné n'a pas été révélée.

Le 16 janvier, les autorités saoudiennes ont fait procéder à la décapitation au sabre de trois personnes condamnées pour viol et pour meurtre. Nashaat Ben Suleiman Ben Ahmedhaji et sa femme Iman Bent Ali Ghazawi ont été décapités pour le meurtre de la fille d'Ahmedhaji. Le condamné estimait que cette jeune fille issue d'un premier mariage n'était pas la sienne. Adel al-Hathrami a été décapité au sabre pour le viol d'un adolescent. Le ministère n'a pas donné d'autres informations au sujet de cette exécution.

Le 20 janvier, deux personnes ont été décapitées au sabre dans la province orientale du Royaume, connue pour être ultraconservatrice. Les deux suppliciés avaient été condamnés à mort pour trafic de drogue.

Le 22 janvier, deux Saoudiens et un ressortissant yéménite ont été décapités au sabre. Les deux suppliciés saoudiens, qui ont été exécutés à Al-Ihsa, avaient été condamnés à mort pour meurtre. Le supplicié yéménite, exécuté dans la province frontalière de Jizan, avait été condamné à mort pour trafic de drogue.

Le 23 janvier, trois immigrants birmans ont été décapités à La Mecque. Ils avaient été condamnés à mort pour attaque à main armée.

Le 29 janvier, une femme originaire du Nigeria et un ressortissant du Pakistan ont été décapités à La Mecque. Les deux suppliciés avaient été condamnés à mort pour trafic de drogue.

Le 30 janvier, deux hommes, Muhammad Hosawi et Majid bin Jaber, ont été décapités au sabre dans la ville sainte de Médine. Ils avaient été condamnés à mort pour le kidnapping et le viol d'un jeune garçon.

Source : LPJ-actualité

Most Viewed (Last 7 Days)

Saudi Arabia | Execution caught on video

North Korea | Kim Jong Un Had Conductor Executed By Firing Squad Following Celebration, South Korean Paper Says

Warrant signed for Idaho’s first death row execution since 2012

Iran | Alireza Monfared Beheaded By His Family for Being Gay

Egypt executes defrocked monk convicted of abbot’s killing

Nevada | Final blow to death penalty abolition legislation

Idaho | Execution of terminally ill prisoner on death row serves vengeance, not justice

Iran | Death Penalty According to Shariah Law

USA | Judge Finds Aggravating Factors In Chauvin Case, Paving Way For Longer Sentence

‘I’m nothing like that person’: Texas death row inmate makes video plea for clemency